Bon , bien que ce post soit daté du jeudi 16 avril , il a été en fait écrit le lundi 20, soit avec 5 jours de retard : en réalité, c'est  une nouvelle semaine qui commence, et une nouvelle semaine, ça commence par un lundi (au soleil, mais ,ça ,je l'ai déjà faite, celle-là!!!) .Et le lundi, si on veut passer une bonne semaine, rie ne vaut un bon vieux rock des familles, un rock des années 60/70, et en français , s'il te plait. Je t'ai dégoté une perle : du vrai rock  avec de la guitare électrique et un clip où on voit un flipper et de belles "poupées" habillées à la mode des années 60 !

Jesse Garone, c'est le nom du chanteur : mais, il s'appelle en réalité  Bruno Fumard,et il est né à La Rochelle (Charente-Maritime). Il a choisi pour pseudonyme les prénoms du frère jumeau, mort à la naissance,d'Elvis Presley

Rien que le début de la chanson, son rythme syncopé, te met dans l’ambiance avec rien que du simple: une guitare, une contrebasse,un tambour et une cymbale:

"C´est lundi
Dans mon lit
L´est onze heures
Mal au cœur
Mal dormi
Envie de pipi(...)

et après, tu apprécieras, les déhanchements d'un vrai rocker et les han!han ! han!

Là, les gars, on se tient à la rambarde, car j'envoie du lourd.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=nzwr-IMKsHc&feature=emb_logo

et si ton arthrose galopante te laisse un peu de répit, n'hésite pas à danser un rock endiablé....

Allez, hop! une bonne semaine qui commence!!!!

 

 Tu as eu le droit ces derniers jours,aux grands poètes des XIXéme et XXème siècles ( par ordre d'apparition à l'écran) : Marc T.et Victor Hugo  le mardi 7 avril , Verlaine le samedi 11 et Claude François le  lundi 13 : je ne pouvais pas ne pas te mettre un petit coup de Charles Baudelaire,le copain carolomacérien d'Arthur Rimbaud :

       Tu crois au marc de café

 

Tu crois au marc de café,
Aux présages, aux grands jeux :
Moi je ne crois qu’en tes grands yeux.

Tu crois aux contes de fées,
Aux jours néfastes, aux songes.
Moi je ne crois qu’en tes mensonges.

Tu crois en un vague Dieu,
En quelque saint spécial,
En tel Ave contre tel mal.

Je ne crois qu’aux heures bleues
Et roses que tu m’épanches
Dans la volupté des nuits blanches !

Et si profonde est ma foi
Envers tout ce que je crois
Que je ne vis plus que pour toi.

Paul VERLAINE
Recueil : "Chansons pour elle"
 
Compte-tenu de la situation actuelle liée à l'épidémie de Covi-19 et de l'absence de visibilité avant et après le 11 mai ,que le randonneur qui sait lire dans le marc du café nous écrive pour nous dire quand nous pourrons reprendre nos activités de randonnées et de marche nordique....
 
(*) La cafédomancie est la tentative de lire l`avenir dans le marc de café

Comme j'ai du retard dans mon "journal du confinement" , ce post n'est pas écrit le mardi 14 avril , mais le vendredi 17 , juste après avoir appris que l'auteur des "marionnettes" avait définitivement coupé les fils .Je n'ai aucune vocation à écrire les "nécros" , ça me déprime ; je vais juste te renvoyer vers 2 vidéos de chansons de Christophe (merci à l'INA):

la première est probablement un extrait d'une émission de télé "Age Tendre et Tête de Bois" le 27 octobre 1965 ,présenté par Albert Raisner ,  présentateur attitré de l'émission culte de radio des années 60 "S.L.C , Salut Les Copains" et la mise en scène ,avec des danseuses au second plan, qui se déhanchent un max ,dans une chorégraphie de ouf , les poignets attachés par des fils tombant du plafond, est certainement du génial réalisateur  Jean-Christophe Averty :

https://www.youtube.com/watch?v=02rRXLiwYQ4

la seconde vidéo est le dernier tube de Christophe : "Les mots bleus"

https://www.youtube.com/watch?v=xJq3g5jG8Vo

 Le dernier des Bevilacqua , comme il aimait à s'appeler lui-même (Daniel Bevilacqua – son vrai nom , fils d'émigrés italiens de la province du Frioul)) fonce maintenant et pour toujours dans les rues de Rome , à bord d'une voiture" coupé Pininfarina" , en slalomant entre les "Vespa" ,pour de longues "Vacanze romane". Ciao, l'artiste...

Regarde ta montre

Il est déjà huit heures,

Embrassons -nous tendrement,

Un taxi t'emporte

Tu t'en vas mon cœur

Parmi des milliers de gens, C'est une journée idéale,

Pour marcher dans la forêt

On trouverait ça normal

D'aller se coucher,

Seul, dans le genêts

Refrain (tous ensmble)

Le lundi au soleil

C'est une chose qu'on n'aura jamais

Chaque fois c'est pareil

C'est quand on est derrière les carreaux

Quand on est confiné que le ciel est beau

Qu'il doit faire beau sur les routes

Le lundi au soleil....

un petit coup de clo-clo, ça peut pas faire de mal...(en noir et blanc, mais avec les clodettes...(Miam!miam...)

https://www.youtube.com/watch?v=GZ9DrRjXXa0

...avec un petit  panier de Pâques préparé par Sylvie, pour tous les "ami(e)s randonneur(euse)s:" toi, tu peux pas dire que t'es pas gâté(e)..."

Photo-montage: Sylvie