Merci à notre correspondant local sympa de "L'Union" pour cet article ...

Pas de photos pour ce moment toujours difficile de la séparation (pleure! pleure!) et ce d'autant  plus que nous avons peu dormi (frotte tes yeux! frotte des yeux!) :

du bruit (ils appellent cela de la musique ) dans la salle des fêtes située juste à côté du gite pour la fête patronale (et des conscrits réunis...si , si ça existe encore!!!) jusqu'à 4 h du mat' , et là , dès que la soi-disante musique s'est tue, l'orage a éclaté . L'atmosphère a été enfin  suffisamment  rafraichie pour que nous pussions commencer notre nuit et très rapidement nous lever et quitter notre hébergement  à l'heure.

j'aurai préféré qu'il nous chante une bonne bourrée accompagnée de la vieille à roue, de la cabrette, du violon et de l'accordéon diatonique .

En voici une:

C'était un air du folklore auvergnat
Que j'avais entendu à "Salut les fouchtras"
C'était un air du folklore auvergnat
Que chantait Verchuren, le Dylan de là-bas

Certains rêvent d'aller en Amérique
Ils trouvent que c'est vraiment fantastique
New York, ils trouvent cela excitant
On voit qu'ils ne connaissent pas Clermont-Ferrand

Ah ! C'était un air du folklore auvergnat
Que j'avais entendu chanté par mon bougnat
C'était un air du folklore auvergnat
Que mon bougnat chantait en livrant ses boulets

Mon air ne parle pas de politique
Ni des dangers d' la guerre atomique
Il ne juge pas des questions raciales
Car tout l' monde est heureux dans l' Massif Central

C'était un air du folklore auvergnat
Que j'avais entendu à "Salut les fouchtras"
C'était un air du folklore auvergnat
Que chantait Verchuren, le Dylan de là-bas

voir la galerie de photos

cliquer ici

 

  le lac Pavin , le plus jeune lac de cratère de France métropolitaine ( 6900 ans ...un jeunot !) dessine un cercle presque parfait de 800 m de diamètre

  Les "amis randonneurs" ont décidé ce jour-là d'en faire le" Grand Tour" , et malgré une étude préalable et attentive , pensaient-ils , de la carte au 1/25 000ème, ils poursuivent leur connaissance concrète de la réalité de la montagne auvergnate  : ce n'est pas parce que le lac est jeune et rond , qu'il n'y a pas de dénivelé... Z'auraient peut-être dû prendre le "Petit Tour " du lac Pavin...

 

   Une semaine sans pluie en Auvergne...un exploit, ou plutôt non, nous avons rencontré la pluie dans le cratère du puy de Montchal

une œuvre d'art contemporaine...belle, aérienne, fluide, évanescente....qui ondule  au gré du vent.

"L’installation "Pluie de Montchal "dessine un immense volume cylindrique, d’un millier de rubans légers et brillants en suspension au centre du cratère. A chaque bouffée de vent, les rubans commencent par osciller, puis s’élèvent pour aller danser en hauteur, au soleil, ils scintillent de milliers d’éclats de lumière produisant de puissants effets optiques. Les visiteurs peuvent se placer au cœur de ce vaste dispositif, s’immerger dans cet espace sonore et visuel qui respire et se soulève, porté par le souffle de la nature."

tout savoir sur l'oeuvre et l'artiste:

https://www.horizons-sancy.com/evenement/oeuvres/pluie-de-montchal/ 

 

 

 Belle rando entre 2 beaux lacs par un tout nouveau chemin : le précédent était pratiquement plat: le nouveau, bonjour les dénivelés ...mais le parcours est bien plus beau

 

Au début du chemin, vue magnifique sur les roches Tuilière et Sanadoire vestiges de deux volcans faisant partie de l'ensemble Sancy- Monts Dore érodés par des glaciers. Il n’en reste plus que la cheminée (Tuilière) et un morceau de cône (Sanadoire) séparés par une vallée en auge.

 Le lac de Servières, arrivée de la rando