Chamery , sur la place principale,un ancien pressoir désormais fleuri...

 ...des tonneaux :serions-nous en pays viticole ? oui,...

 mais pas que...(expression  à la mode et à la c..)...il y a aussi de l'élevage...

 ...Chamery ,en bas à gauche sur la photo, noyée dans les coteaux...

...les vendanges sont terminées et il reste du raisin dans les vignes...

 ...les feuilles ont pris leur couleur automnale...

 

 ...encore plus rouges...

(NDLR : on notera l’intérêt de ce type de commentaire!!!)

...une jolie palette de couleurs...

 ...une jolie palette de couleurs...(bis)

 ...ah! le problème de la pulvérisation des rangs de bordure qui fait visiblement tousser le producteur bio qui se sent un peu seul,- mais reste anonyme...

 ...en forêt...

 ..on trouve non seulement des champignons...

 ...mais aussi toute une classe d’internes en pharmacie , qui viennent apprendre à reconnaitre les champignons sur le terrain: ouah! la pédagogie active dans les facultés françaises...

 ...les villages de Nogent-Sermiers et de Sermiers ,...

...des coteaux, des coteaux...

 

 ..et l'on s'en retourne à Chamery par un chemin de vigne bétonné qualifié de GR...

 ...le clocher de l'église de Chamery ,rénové en 2011, serait du haut de ses 57 mètres , le plus haut de la Marne...

 ...le portail, rénové aussi...

 et ô miracle, une église ouverte , que nous avons pu visiter...avec sa bannière de procession...

 ...la statue de Jeanne d'Arc...

 ...possédée par M. le Curé...

 ...une statue d'un prêtre tenant  une belle grappe de raison...

 ...donnée à l'église par des vignerons reconnaissants (on le serait à moins)...

 ...une statue de sœur...

 ...offerte par de (vraies) jeunes filles...

 et j'en profite pour rappeler une règle : quel que soit ton correspondant, fut-il le Tout-Puissant, "en rando, pas de téléphone portable"!!!!

 

 

Photos : Sylviane et Philippe

Texte : O. Tonne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Sylvain

 ...Attention au départ...

 ...Bouilly son église romane...

 ...L'avoir ou pas ?...

 ...1ère station...

 ...2ème station...

 ...Cabane pas au Canada...

 ...impassibles sous la pluie, les chevaux regardent passer les randonneurs...

 ...Et 1, et 2, et 3, zéro...

...à l'abri de la pluie, les randonneurs, regardent les joueurs de foot...

 ...à mon pied, mes frères! ...

 ...Chaumuzy, son église .

photos et textes : Marc

 

 ...La randonnée démarre de Merfy , mais elle aurait aussi pu commencer de Pouillon ou de Chenay...

 ... au premier virage, un "groupir" , du verbe allemand "gruppieren"  (grouper, rassembler). (expression connue de tous les randonneurs et qui vient du film "on a retrouvé la 7ème compagnie" de Robert Lamoureux en 1975 :

« Qu'est ce qu'il dit? Il dit "groupir" il veut qu'on reste groupés. Ah d'accord! Ah ben tu vois je connais déjà un mot! Ja Ja groupir! Moi comprir ! » )

 

 ...un second "groupir"

 ...avant de franchir la porte du fort et de se retrouver à l'intérieur . Bon, normalement, on n'a pas le droit d'y aller...mais certains d'entre nous y vont depuis qu'ils sont gosses . On avait pris des sacs poubelles et des gants pour ramasser les déchets qu'on y rencontre régulièrement :on n' a pas eu besoin de faire du "ploking" , mot inventé à l'image du "plogging" ,  contraction de "plocka"  (mot suédois) qui signifie" ramasser" et de "jogging". Le ploking vient du suédois "plocka" et de l'anglais "hikking" ("randonnée") ou "walking" ( "en marchant") et a pour but de ramasser les détritus tout en pratiquant son sport favori, la randonnée: c'est nouveau, ça vient d'être inventé...en tous cas, félicitations à l'assoc' qui remet le fort en état!!!!

 ...les casernements , qui pouvaient accueillir jusqu’à 500 hommes et dont les façades ont été vandalisées...en temps de paix ...et dont les pierres ont servi à la construction des maisons des villages voisins...

 ..on se contente de faire le tour à l'intérieur du fort...

 ...la seule belle(et courte) montée de notre agréable balade par un temps estival.

photos: Marc

Narration :Scion Dubois

Départ de la rando de Sainte Euphraise et Clairizet...

 ...superbe petit village à flanc de coteau...

 ...son église entourée d'un cimetière...

 ...miraculeusement ouverte ce vendredi...

 ...l'intérieur est en pleine rénovation ...

 ...sa fontaine à eau qui ressemble à celles que l’on voyait autrefois dans les rues de Bezannes...

 ... dans l'ancien hameau de Clairizet, sa place du Maréchal ("Nous , voilà")...

 ..ses vignes...(observons l’attitude de la randonneuse en bas à gauche de la photo pendant son larcin) ...

 ...son raisin...ou ce qu'il en reste après les vendanges...

 ...ses fleurs...

 ...ses chevaux visiblement heureux dans la pâture...

 ...sa rosée du matin sur les feuilles de colza...

 ...son ruisseau ,le Noron, long de 10 km , que nous avons franchi lors d'une récente rando à Bouilly  et qui se jette dans l'Ardre...

 "I'm a poor lonesome randonneur and a long way from Bezannes" (d'après Lucky Luke, héros sans peur et sans défaut -dessin de Morris et scénario de René Goscinny, natif de Fismes)

  l' Hôpital d’Origine d’Etapes,  qui en langage courant désigne une structure d’évacuation, mobile en théorie, en dur ou pas, de taille très variable, se trouvait dans ce champ en 1917. C' était aussi une école de médecine et de chirurgie de guerre réputée.

...des arbres volontairement abattus sur le chemin , probablement pour empêcher le progression des motos et quads (normal) ainsi que des vététistes et des randonneurs ( pas normal)...

 ...mais rien ni personne ne pourrait arrêter un(e) ami(e) randonneur(euse) décidé(e)...

...l'infranchissable ruisseau de Méry , ne saurait non plus nous arrêter grâce à la perspicacité de Yannick qui s’improvise passeur...

..."What a gentleman !" ( Quel gentilhomme!)

 ...attentionné avec las bâtons...

...bezannais , ne voulant pas être aidé dans la difficulté mais ne voulant pas non plus être reconnu dans l'effort, effectuant un splendide saut de cabri...

 ..Aubilly, le plus petit village du "Grand Reims", 51 habitants en 2016 ...

 ...rue de la belle image , peut-être en hommage aux écoliers albillyciens et albillyciennes méritants ...

...le chatiau,vie de côté...

 ...l'église...

           "Ah ben maintenant ,il va marcher beaucoup moins bien, forcément!" (réplique culte de Bourvil dans "Le Corniaud" de Gérard Oury quand , au volant de sa 2 Cv , prêt à partir en vacances ,Antoine Maréchal (Bourvil)  petit commerçant parisien sans histoires se fait rentrer dedans par la puissante voiture d’un richissime homme d’affaires, Léopold Saroyan (Louis DeFunès))

Photos Sylvain et Philippe

Texte:B. Terave

 La randonnée démarre au pied de l'église de Jouy les Reims, dont le chœur est tourné vers l'ouest (alors qu'il est traditionnellement tourné vers l'est ) et dont un vitrail représente une Vierge "ouvrable" c'est-à-dire enceinte avec le fœtus visible ; mais ce vitrail n'est visible que de l'intérieur , et l'église est fermée : en ce dimanche de septembre, 24ème dimanche du Temps Ordinaire, Dieu  -ou son représentant sur terre-  ést probablement parti vendanger les vignes du Seigneur...

 ..le fronton surmontant le portail d'une ancienne ferme monumentale nous fait lever les yeux...

 ...ainsi que cette grosse cloche étonnamment surmontée d'un voilier...

 ...après une promenade dans les villages mitoyens de Jouy et de Pargny lès Reims...

 ...on se regroupe en haut du coteau de Pargny...

 ... les raisins sont prêts pour la cueillette....

  ... une portion de la rando en pente dans les vignes ,un peu délicate à négocier : les randonneuse descendent prudemment, certains regrettant le confort des chemins de Grande Randonnée...

 .. les premiers , qui sont passés avec un peu de chance et beaucoup de prudence, espèrent avec gourmandise une chute en fin de peloton, mais leurs espoirs seront déçus...

 ... un peu de montée après un peu de descente...

 ...et un peu de descente après un peu de montée...

 ... le retour au (grand ) lavoir de Jouy lès Reims, où , jadis, les lavandières se tenaient debout derrière leur bac à laver...

 ...l'effet euphorisant du ratafia ? ou les herbes des cookies salées étaient elles toutes légales ?

 

 

 

 

 

photos : Marc

Texte : Hure