...l'église Saint-Rémi, reconstruite dans les années 20

 ...Elle remplace une église romane du XIIème siècle, entièrement détruite pendant la guerre 1914-1918...

 ..l’hôtel de ville...

 ...le château d'eau...

 ...Brimont vu des vignes...

 ..et hop!, on randonne..;

 

 

 

 

 

 

Photos : Alain et Christine

 

 

 

..le lavoir de Courmas...

 ...situé rue de la fontaine ...

 

 

...tentative de démarrage d'une randonneuse inexpérimentée en marche nordique...sans écraser le champignon (of course!!!)

 

 

  ...Courmas...

 

 ...et toujours Courmas...

Photos: Alain et Christine

 

en cours....on se calme, ça arrive , ce n'est que de la rando

 

 ...un beau groupe, sous un soleil magnifique , et pour l'heure, pas de moustiques...

 "Planter des rosiers en tête de rangées de vignes n’est pas seulement un moyen pour les vignerons d’embellir le paysage . Une découverte ancestrale a amené les viticulteurs à utiliser le rosier comme dépisteur de maladies de la vigne. En effet, le rosier et la vigne s’avèrent être sujets aux mêmes maladies, et en particulier à l’oïdium, un champignon bien connu des viticulteurs aux conséquences dramatiques pour la récolte.  Étant plus sensibles à cette maladie, les rosiers sont donc toujours attaqués en premier. Ainsi, en les plantant devant chaque rangée de vigne, les viticulteurs sont alertés de l’arrivée de la terrible maladie et peuvent ainsi sauver leur récolte en entamant des traitements de prévention."

 ... "Une autre explication plus romantique qui viendrait justifier l’origine ancestrale de cette pratique. La présence de rosiers en bordures de vignoble permettait autrefois aux chevaux chargés de labour de repérer la fin d’un rang. Attirés par la couleur intense des roses, ils pouvaient ainsi mieux anticiper leurs virages pour entamer le rang suivant sans arracher le dernier cep de vigne. Joli, non ? " source: https://www.idealwine.net/

_

 ...une pause entre le bois et les vignes...

 

 ...des marcheuses en harmonie avec elles-même et la nature...

 ...le raisin est rare, cette année; celui-là ne restera pas encore bien longtemps sur son cep...

 ...une (petite) montée qu'on ne pouvait pas ne pas prendre, même en rando "douce"..;

 ..on pousse sur les bâtons et on raccourcit la foulée...

 

...on récupère en haut de la montée: on discute et on regarde les vignes de Sacy en contrebas...

Photos: Christine et Marc

en cours....on se calme, ça arrive , ce n'est que de la rando

 

 ...Au départ...

 

 ...dans les rues humides d'Hautvillers...

 

 .. sur le pont de l'étang des Jaumés...

 

 

 

 .. à Champillon, la borne originale n°41 de la voie de la Liberté , qui commémore la victoire des Alliés et la libération de la France , de la Belgique et du Luxembourg en 1944. La voie de la Liberté est matérialisée par une série de bornes kilométriques le long du réseau routier entre Sainte Mère l’Église (borne 0) et Utah Beach (borne 00), en Normandie , d'une part ,et Bastogne, dans la province belge du Luxembourg d'autre part,marquant l'itinéraire suivi par la 3ème armée américaine du Général Patton.

 

 

 ...Champillon ,une agréable initiative...

 ...l'église Saint Sindulphe d'Hautvillers...

 

 

..le petit clocher en charpente recouvert d'ardoises de l'église saint Barnabé à Champillon...

 ...le blason de Champillon, avec une hulotte comme personnage central...

 

...Hautvillers, le retour...

photos: Marc