" En groupe, vous devez vous déplacer sur le bord droit de la chaussée en colonne par deux et veiller à laisser libre au moins toute la partie gauche de la chaussée, pour permettre le dépassement des véhicules (article R.412-42).

 

Si toutefois, hors agglomération, vous avancez en colonne par un, vous devez vous déplacer sur le bord gauche de la chaussée, sauf si cela est de nature à compromettre votre sécurité ou sauf circonstances particulières.

 

Si votre groupe est plus important (plus de 20 personnes), il vous est recommandé de le scinder en plusieurs groupes. À l’intérieur de chaque groupe, déplacez-vous également en colonne par deux, sur le bord droit de la chaussée. Chaque groupe ne doit pas occuper plus de 20 m de longueur.

Conservez enfin un intervalle de 50 m entre chaque groupe, pour faciliter là aussi le dépassement pas les véhicules.

 

À noter :

Si vous organisez une randonnée, il est préférable pour votre groupe d’utiliser en priorité l’accotement, dès que celui-ci est praticable. Il vous est également recommandé d’encadrer le groupe en plaçant un responsable à l’avant et à l’arrière, et de désigner un éclaireur pour les virages..

(...)

La nuit
 La nuit, ou dès que la visibilité est insuffisante, utilisez de préférence des vêtements clairs ou munis de bandes fluorescentes le jour et réfléchissantes la nuit. Au minimum équipez-vous de brassards et de baudriers réfléchissants.
  Dès que vous circulez en groupe organisé la nuit, vous devez faire porter un feu blanc ou jaune par une personne située en tête de chaque colonne et un feu rouge par une personne qui ferme la marche.
De plus, il vous est recommandé de faire porter un brassard réfléchissant au bras gauche de chaque piéton de la colonne de gauche."

Source : les piétons et la route : droits et devoirs (Sécurité Routière)

 

 

  L’association « Les amis randonneurs de Bezannes » a décidé de poursuivre, mais surtout de développer significativement les activités déjà entreprises et dans un second temps, d’en développer de nouvelles.

1  - Présentation succincte de l’association :

Au 01/01/2016, « Les amis randonneurs de Bezannes » comptent 72 adhérents (42 femmes et 30 hommes). L’âge moyen est de 61 ans. 34 adhérents sont inscrits uniquement à la randonnée, 29 aux 2 activités (randonnée et marche nordique) et 4 uniquement à la marche nordique ; 5 adhérents ne participent qu’aux sorties exceptionnelles.

 

2  - La poursuite des activités de randonnée pédestre et de marche nordique :

-  La randonnée pédestre :

La randonnée pédestre se pratique une fois par mois, le dimanche matin à 8 h 20 (départ du parking de l’école) sur les chemins balisés, les chemins de traverse ainsi que sur les sentiers de la Marne et de l’Aisne. L’’objectif est de (re)découvrir à pied notre environnement naturel et urbain, ainsi que notre patrimoine.

-  La marche nordique :

Elle se pratique également le dimanche matin une fois par mois à 9 h 40 en alternance avec la randonnée pédestre. Le mois de septembre est entièrement consacré à l’initiation à la marche nordique par petits groupes, avec une pédagogie adaptée à chacun des participants. La sablière de Chalons-sur-Vesle est le terrain privilégié des sorties de marche nordique, et d’autres endroits sont parcourus autour de Bezannes, dès la fin des saisons pluvieuses.

 

3  - L’intensification et le développement des activités existantes :

Au cas où les conditions météorologiques seraient favorables, autrement dit s’il neigeait suffisamment dans le nord des Ardennes, des journées de ski de fond ou de raquettes à neige seraient organisées sur le site de La Chapelle (niveau débutants et confirmés).

Une sortie culturelle a été organisée à Lille en décembre 2015 dans le cadre des manifestations de " Lille 3000 "

Si des activités sur plusieurs jours ont été mises en œuvre les années précédentes, elles se sont intensifiées en 2015-2016. Une nouvelle sortie maritime et culturelle sur l’Ijsselmeer en Hollande est prévue à l’Ascension, début mai, ainsi qu’un week-end multisports au Luxembourg en juin.

 

Les randonneurs les plus hardis effectueront un trek d’une semaine au Maroc dans la vallée du M’Goun pendant les vacances de Pâques. Un autre groupe marchera en juin pendant une semaine, des plateaux de L’Aubrac (Lozère) à Conques (Aveyron) sur les plus beaux chemins français de Saint Jacques de Compostelle.

 

4  - La création d’activités à but de santé et de bien-être :

À partir de novembre 2015, de nouvelles activités de marche « santé - loisirs » ou « marche douce » sont mises en place.  Il s’agit toujours de marcher en groupe de façon conviviale en découvrant les richesses naturelles et culturelles de notre région proche, mais l’intensité de l’activité diminue : le rythme de la randonnée ou de la marche nordique est moins rapide ; le temps de marche est raccourci à 2 heures maximum pour la randonnée et à 1 h 30 pour la marche nordique ; le dénivelé est par ailleurs réduit. 

Ces nouvelles activités sont destinées à des personnes désireuses de maintenir leur forme, de reprendre une activité physique même après des problèmes de santé ou tout simplement de lutter contre la sédentarité.

Ces activités se déroulent le vendredi matin entre 8 h 30 et 11 h au rythme de 3 séances par mois.

 

5  - La formation des bénévoles :

Reconnaître une randonnée ou mener un groupe ne s’improvise pas, même si occasionnellement, il est possible de faire appel à de bonnes volontés. Si aucun texte de loi n’oblige une personne encadrant bénévolement des randonnées à posséder un diplôme, la formation des intervenants en randonnée pédestre ou en marche nordique est essentielle pour garantir la qualité des activités. Les qualifications et diplômes de la Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFR) attestent pour leurs titulaires, de la possession de compétences bénévoles de niveau professionnel. Actuellement, un animateur est formé (brevet de secouriste, brevet fédéral d’accompagnateur de randonnée pédestre, brevet d’accompagnateur de marche nordique) et un second animateur est secouriste.

Compte-tenu de l’intensification des activités existantes et de la création d’activités nouvelles, il est nécessaire de prévoir les formations suivantes :

      Secouriste et accompagnateur de randonnée pédestre

      Accompagnateur de marche nordique

Formation complémentaire en rando-santé autorisant l’encadrement des personnes aux capacités physiques réduites dans les meilleures conditions de sécurité afin de leur permette de progresser dans la limite de leurs possibilités.