"On the beach" peinture sur huile de robert duckworth greenham (merci à l'hebdomadaire Télérama pour cet emprunt temporaire et non consenti puisque non demandé TTT)

Voilà c'est déjà l'été , et toi ami randonneur ,lecteur peu assidu de l'hebdomadaire Télérama ,tu te demandes pourquoi j'ai mis cette superbe peinture sur ton site préféré ?

La réponse est simple : tu vois immédiatement ce qu'il ne faut pas faire pendant tes vacances: étaler soigneusement ta serviette de bain sur ton pliant, t'allonger précautionneusement dessus et bronzer idiot à la plage à quelques mètres d'un type aussi débile que toi au point de faire la même chose.

  Prend plutôt une bonne paire de godasses, un couvre-chef, de l'eau et va-t-en par monts et par vaux randonner tout l'été : tu reviendras en pleine forme pour reprendre tes activités sportives et culturelles avec "les amis randonneurs de Bezannes", car la saison 2017/2018 s'annonce riche en évènements ! (NDLR : on peut toujours dire ça ,car , comme nos hommes politiques, "Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent"!)

  Et même en vacances, toujours un seul mot d'ordre: "surtout, surtout, ne lâche rien!"

Vraiment trop fort le Bruno :il vient de réussir (brillamment, cela va sans dire , mais ça va mieux en l'écrivant, la seconde partie du diplôme d'animateur de randonnée  , délivré par la Fédération Française de Randonnée Pédestre: le voilà, comme on disait avant, "Breveté Fédéral". Toutes nos félicitations à l'impétrant !

 ( L’image n'est pas ressemblante, mais on n'avait pas la photo.on n'est qu'une petite - mais dynamique et sympathique- association de randonneurs de village)

 Certes, le 21 juin au matin ,au pipirit chantant ,comme disent les antillais , tu te prépareras pour une marche nordique d'anthologie dans la forêt d'exception de Sermiers.

Mais , rien ne t'empêche ensuite de participer l'après-midi à l'une des 3 manifestations qui se déroulent dans la Marne, à Bouleuse , Coolus ou Heutreugiville

 

 Tu as tous les renseignements à l'adresse suivante: http://www.fetedelanature.com/recherche-de-manifestation

 

UNE SOIRÉE TOUTE BLANCHE

  

        L’association des Amis Randonneurs de Bezannes avait convié pour le samedi 11 mars ses adhérents et ses sympathisants à sa troisième « Nuit de la Rando et de la Marche Nordique », troisième version d’une soirée blanche entrée désormais dans la tradition. Comme son nom l’indique assez bien, cette soirée impliquait que les participants fussent tout de blanc vêtus, des pieds jusqu’à la tête, les métamorphosant pour quelques heures en véritables oies blanches du Poitou, dont le plumage immaculé convenait assez bien à la pureté de leurs âmes.

         Tous les convives se retrouvèrent donc à la salle municipale superbement décorée pour l’occasion par les petites mains artistiques de quelques-unes de nos randonneuses.

                                      

         La soirée débuta par un apéritif qui permit de déguster quelques coupes de ce breuvage effervescent qui fait la renommée de nos contrées, et d’installer l’ambiance chaleureuse qui devait présider à la suite des festivités.

                                      

         C’est dans les dispositions les plus heureuses que chacun s’apprêta ensuite à écouter deux jeunes musiciens rémois, Aymeric Lance et Clément Henry, dans une prestation intitulée « Les Doigts dans la R’Priz ». Nos deux guitaristes interprétèrent pendant une heure environ des morceaux connus, puisés dans le répertoire du rock, du disco ou de la chanson française, revisités dans un style jazz manouche particulièrement convaincant. C’est avec un art consommé qu’ils alternèrent des moments d’une virtuosité éblouissante et des rythmes plus lents qui permettaient d’installer une émotion d’une intensité à vous donner la chair de poule (ou plutôt d’oie, en l’occurrence…) De très vifs applaudissements saluèrent de façon méritée la prestation de ces musiciens d’exception.

                                       

         La soirée se poursuivit avec un repas dont les plats avaient été préparés par les convives eux-mêmes, les uns ayant été chargés des plats salés, les autres des plats sucrés. Le choix était large, et tous les plats rencontrèrent un tel succès que les doggy bags furent rendus totalement superflus.

                                      

         L’esprit et le corps des amis randonneurs ainsi repus, le dernier acte de cette soirée s’acheva tranquillement par de la danse sur des airs de valse, madison, rock et autres tangos langoureux. On se sépara vers une heure du matin, avec le sentiment de la pleine réussite de cette soirée dont les quatre actes se déroulèrent selon un scénario au tempo parfaitement maîtrisé.