Certes, le 21 juin au matin ,au pipirit chantant ,comme disent les antillais , tu te prépareras pour une marche nordique d'anthologie dans la forêt d'exception de Sermiers.

Mais , rien ne t'empêche ensuite de participer l'après-midi à l'une des 3 manifestations qui se déroulent dans la Marne, à Bouleuse , Coolus ou Heutreugiville

 

 Tu as tous les renseignements à l'adresse suivante: http://www.fetedelanature.com/recherche-de-manifestation

 

UNE SOIRÉE TOUTE BLANCHE

  

        L’association des Amis Randonneurs de Bezannes avait convié pour le samedi 11 mars ses adhérents et ses sympathisants à sa troisième « Nuit de la Rando et de la Marche Nordique », troisième version d’une soirée blanche entrée désormais dans la tradition. Comme son nom l’indique assez bien, cette soirée impliquait que les participants fussent tout de blanc vêtus, des pieds jusqu’à la tête, les métamorphosant pour quelques heures en véritables oies blanches du Poitou, dont le plumage immaculé convenait assez bien à la pureté de leurs âmes.

         Tous les convives se retrouvèrent donc à la salle municipale superbement décorée pour l’occasion par les petites mains artistiques de quelques-unes de nos randonneuses.

                                      

         La soirée débuta par un apéritif qui permit de déguster quelques coupes de ce breuvage effervescent qui fait la renommée de nos contrées, et d’installer l’ambiance chaleureuse qui devait présider à la suite des festivités.

                                      

         C’est dans les dispositions les plus heureuses que chacun s’apprêta ensuite à écouter deux jeunes musiciens rémois, Aymeric Lance et Clément Henry, dans une prestation intitulée « Les Doigts dans la R’Priz ». Nos deux guitaristes interprétèrent pendant une heure environ des morceaux connus, puisés dans le répertoire du rock, du disco ou de la chanson française, revisités dans un style jazz manouche particulièrement convaincant. C’est avec un art consommé qu’ils alternèrent des moments d’une virtuosité éblouissante et des rythmes plus lents qui permettaient d’installer une émotion d’une intensité à vous donner la chair de poule (ou plutôt d’oie, en l’occurrence…) De très vifs applaudissements saluèrent de façon méritée la prestation de ces musiciens d’exception.

                                       

         La soirée se poursuivit avec un repas dont les plats avaient été préparés par les convives eux-mêmes, les uns ayant été chargés des plats salés, les autres des plats sucrés. Le choix était large, et tous les plats rencontrèrent un tel succès que les doggy bags furent rendus totalement superflus.

                                      

         L’esprit et le corps des amis randonneurs ainsi repus, le dernier acte de cette soirée s’acheva tranquillement par de la danse sur des airs de valse, madison, rock et autres tangos langoureux. On se sépara vers une heure du matin, avec le sentiment de la pleine réussite de cette soirée dont les quatre actes se déroulèrent selon un scénario au tempo parfaitement maîtrisé.

RANDONNÉES DANS LES VOSGES ENNEIGÉES

                                                                                 

    Mi-janvier, le froid s’est installé et la neige est tombée en abondance dans le massif vosgien. « Les amis randonneurs de Bezannes » en ont profité pour effectuer un stage d’oxygénation et de découverte des vallons et des ballons de La Bresse. Pour commencer, ils sont montés en raquettes et dans la poudreuse, parmi les sapins, les hêtres recouverts de glace, et par les chaumes enneigés, au sommet du Hohneck à 1363 mètres d’altitude. Un ciel parfaitement clair et d’un bleu éclatant leur a permis d’admirer la vallée de Munster ainsi qu’au loin, l’arc alpin suisse. Le Mont-Blanc, visible très exceptionnellement ne s’est cependant pas montré.

      Le lendemain, toujours en raquettes à neige, ils ont ensuite gravi le col de la Vierge, au-dessus de La Bresse, après être passée par les lac des corbeaux recouvert d’une épaisse couche de glace, où, après avoir provisoirement abandonné le « viking clapping » qui avait conclu leur dernière assemblée générale, ils ont collectivement réalisé une nouvelle figure popularisée par un jeune international français de football, le « dab »,

                                                                                

 Le « dab » est le raccourci de « dabbin » qui est le rallongé de DBN, acronyme de « debonair » : être débonnaire, pour certains jeunes américains, c’est « se sentir à l’aise » et, malgré la rudesse de la pente et la longueur des parcours, « les amis randonneurs » se sont sentis dans leur élément, hors des sentiers battus, dans une nature encore préservée.

                                                                               

 Pas de stage d’oxygénation sans moment festif : le repas du soir est à ce titre un incontournable pendant lequel se mêlent la bonne chère locale (ah ! la tofaille de La Bresse, savant mélange de collet fumé, de pommes de terre et d’oignons qui tient au corps), le bon vin et la franche déconnade , avec au dessert , un moment de grâce et d’anthologie quand Hélène et Jean-Claude interprétèrent a cappella l’une des chansons cultes de la chorale de Bezannes , « Le vigneron »

                                                                              

  Le séjour s’est terminé par une séance de biathlon où tous ont cru, chaque fois que, le hasard aidant, ‘ils touchaient la cible, ils avaient au moins le talent de notre champion olympique, Martin Fourcade. Les quelques chutes en ski de fond, sans gravité, ramenèrent vite nos doux rêveurs et néanmoins sportifs, à la réalité.

 La prochaine manifestation des « Amis randonneurs de Bezannes, c’est le samedi 11 mars à la salle municipale pour un « Diner en blanc » et une soirée culturelle et festive : Viens avec tes copains et tes copines, on devrait bien s’amuser !

Renseignements au 03 26 36 32 43 et sur le site internet :  http://bezannes-rando.fr/index.php